Le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères, la Direction Générale du Trésor et Business France, ont mis sur pied des « Rencontres Roumanie » ce mardi 10 décembre 2019 afin d’analyser les différentes opportunités qu’offre ce pays aux acteurs français. Au cours de cette matinée d'échanges, plusieurs tables rondes ont abordé les thématiques économiques et sectorielles, en présence d'experts de la Ville durable et de l'export :

  • Arnaud Fleury, journaliste économiste
  • SE Michèle RAMIS, Ambassadrice de France en Roumanie,
  • SE Luca NICULESCU, Ambassadeur de Roumanie en France
  • Fréderic ROSSI, Directeur Général Délégué Export chez Business France

 

Un urbanisme à plusieurs vitesses

 

La France a investi 4,7 milliards d’euros en Roumanie en 2018. La Roumanie est un des pays européens où la présence économique française reste très importante, et ce notamment grâce au dynamisme de nos PMEs et de nos grands groupes. Certains secteurs sont les principaux porteurs de la relation bilatérale, et l’industrie, l’énergie et l'environnement en font indiscutablement partie. 

Cependant, il existe de fortes disparités de développement urbain qui portent préjudices à certaines villes. Bucarest, qui affiche une forte croissance, est privilégiée. Le reste du pays, nécessite encore beaucoup d’investissements, notamment pour le développement des infrastructures, de la gestion de l’eau et des déchets, dans la réhabilitation des sites pollués ainsi que dans le développement des énergies renouvelables. Les besoins sont considérables !

Un relai de croissance et de compétitivité

 

La Roumanie, un marché stratégique pour les entreprises voulant exporter à l’Est de l’Europe. Du fait de sa position géographique (5 pays frontaliers, ouverture maritime sur la mer Noire) et de son adhérence à l’Union Européenne, c'est une destination très profitable pour les exporteurs français. Plus de 2300 entreprises à capitaux français y sont installées, les échanges Roumanie-France ont comptabilisé une croissance de 10% en 2018, représentant plus de 9 milliards d’euros pour les deux pays.

Il y a une forte demande dans la thématique de la Ville Durable car, pour s’assurer une croissance soutenue et durable, la Roumanie doit impérativement accélérer le développement de son réseau d’infrastructures (+1300 km jusqu’en 2036). Elle qui souhaite aujourd’hui s’imposer comme un hub logistique et industriel de première importance.

Le potentiel en matière d’énergies renouvelables est important : hydroélectricité́, biomasse (grande tradition), énergie solaire, éolienne et géothermie. Les objectifs fixés par l’Union Européenne pour 2020 (porter la part des énergies renouvelable à 24% de la consommation énergétique du pays) ont d’ores et déjà̀ été dépassés, atteignant ainsi 27%.

Bien qu’affichant l’un des taux de dépendance les plus faibles d’Europe en énergie, la Roumanie souffre de son réseau de distribution d’électricité́ très vieillissant. Et le constat est identique pour ses infrastructures de production.

Malgré́ les avantages du pays, aucune entreprise roumaine de l'énergie ne s’est hissée parmi les grands acteurs européens du secteur. De nombreuses voix s’élèvent dans le pays pour une meilleure exploitation de ce potentiel.

  

L’Union-Européenne en appui aux investissements étrangers

La Roumanie a de nombreux avantages et les freins à l'implantation des entreprises étrangères sont souvent financiers. Des incitations financières ont été mises en place par le gouvernement roumain, ainsi que par l’Union-Européenne, tels que des programmes d’aides étatiques sur l’investissement ou la création d’emplois, en fonction des régions visées, ou pour les start-ups. On note d'ailleurs une forte implication des fonds européens.

En conclusion, reprenons les mots de M. Ioan Gaf Deac, City manager, Mairie du secteur 4 de Bucarest, qui déclairait lors des Rencontres Roumanie « Nous devons investir dans le développement de la Roumanie, et pour cela nous avons besoin de bons partenaires. Je pense que la France peut apporter la solution ».

Eléonore SAYAR
Département Industrie & Cleantech