Une startup, une histoire : comment un réseau bas débit a réussi à connecter à travers le monde des millions d’objets à Internet. Découvrons Sigfox.

Et de cinq !

La pépite de la connectivité bas débit Sigfox réalisait en automne dernier sa cinquième levée de fonds d’un montant de 150 millions d’euros. La startup toulousaine, qui ne cesse de croître à un rythme effréné depuis sa création en 2010, revendique aujourd’hui plus de 10 millions d’objets connectés à son réseau et une présence dans une trentaine de pays. Elle ambitionne avec ce nouveau tour de table de couvrir 60 pays d’ici à 2018.

Quel est donc le secret de sa réussite ?

Tout est parti d’une rencontre entre deux spécialistes, Christophe Fourtet, un ingénieur passionné en radiocommunications et électromagnétisme, et Ludovic Le Moan, un entrepreneur averti. Tous deux convaincus du potentiel énorme du secteur des objets connectés, ils ont voulu créer ensemble une solution de connectivité mondiale, capable de relier des milliards d’objets au cloud, à un prix extrêmement bas, et ce, tout en réduisant drastiquement leur consommation énergétique.

Ayant travaillé sur la naissance du smartphone et des réseaux de téléphonie mobile de 3e et 4e générations, Christophe avait commencé à réfléchir à une alternative alliant faible consommation énergétique et haute performance. Sa rencontre avec Ludovic Le Moan sera le déclencheur du modèle Sigfox.

Les deux entrepreneurs ont finalement créé l’équivalent d’un très grand radiotélescope capable de capter de très petits signaux envoyés par des appareils IoT, partout dans le monde. Concrètement, le réseau Sigfox est extensible, construit pour un nombre très élevé d’appareils et ne consomme que très peu d’énergie.

2 000 antennes Sigfox en France

En France, l’ensemble du territoire est couvert par 2 000 antennes Sigfox, pour un coût d’installation de seulement 5 millions d’euros, soit une dépense cent fois moins élevée que celle que connaissent les grands opérateurs de télécommunication ! La startup travaille en partenariat avec des sociétés locales dans chaque pays : les Sigfox Operator s’y déploient eux-mêmes l’infrastructure et commercialisent le service de connectivité.

Aujourd’hui, Sigfox connecte autant les alarmes à domicile que les défibrillateurs ou les containers en transit. Le grand acteur européen des systèmes d’alarme Securitas Direct a par exemple déployé la technologie Sigfox dans 1,2 million de ses appareils, car celle-ci assure une protection supérieure contre les interférences et les tentatives de brouillage radio.

Leader sur ce marché, Sigfox a cherché à démocratiser la connectivité bas débit et basse consommation, et donne la possibilité aux entreprises de créer de nouveaux services innovants liés à l’Internet des objets. En janvier 2016, l’entreprise a créé une fondation afin d’utiliser sa technologie à des fins humanitaires et environnementales. La magie de Sigfox, c’est aussi de pouvoir installer des capteurs dans les forêts pour signaler rapidement un début d’incendie ou encore de surveiller les animaux en voie de disparition.

Découvrez ici « What If… Startups re-imagining the world », l’ouvrage inédit dédié à la réussite et à la créativité de 35 startups, signé Business France.

Si vous souhaitez aussi en savoir plus sur la Tech française, découvrez ici nos kits dédiés.