80 % des usines de chaussures dans le sud du pays sont en arrêt. Celles dans le nord et le centre du pays fonctionnent à 50 - 70 % de leur capacité.

La 4ème vague de Covid-19 qui sévit depuis fin avril 2021 au Vietnam et particulièrement dans les régions du sud a fortement impacté l’activité des fabricants de chaussure. 80 % des usines de chaussures à Ho Chi Minh-Ville, Dong Nai, Binh Duong, An Giang, Kien Giang ont dû suspendre leur production en raison de mesures de distanciation sociale très strictes.

Les usines continuant de produire ont été obligées de réduire le nombre d’ouvriers, tout en devant les confiner sur site, impliquant des coûts supplémentaires importants. Ces difficultés se sont ajoutées à la rupture de la chaîne d’approvisionnement, à la pénurie de conteneurs et les très fortes hausses de coûts logistiques et de transport de ces derniers mois.

Les exportations de chaussures du mois d’août 2021 ont diminué de 40 % par rapport à juillet, et de 57 % par rapport à juin, baisse qui représente respectivement 562 M USD et 1,15 Md USD de manque à gagner. De janvier à août 2021, les exportations totales de chaussures ont rapporté 12,63 Mds USD au Vietnam.

D’après la société de services financiers BTIG, les fournisseurs vietnamiens de Nike auraient produit 51 % des chaussures et 30 % des vêtements de la marque à la virgule en 2020. Les actions de la marque américaine ont chuté à mi-septembre 2021 après avoir été déclassées par BTIG en raison des perturbations de l'approvisionnement liées à la fermeture de ses usines au Vietnam. D’autres équipementiers sportifs ont dit rencontrer les mêmes difficultés de chaîne d’approvisionnement et de ralentissement de la production.