6 bonnes raisons d'investir en France

Un vivier de talents

Une productivité horaire du travail élevée, devant l’Allemagne et le Royaume-Uni. (The Conference Board, 2017)


1,6 million de scientifiques et ingénieurs, et 44 % de la population des 25-34 ans sont diplômés de l'enseignement supérieur, contre 30,5 % en Allemagne et 25,6 % en Italie. (OCDE, Regards sur l'éducation, 2017)

Des écoles de commerce parmi les meilleures du monde
3 des 6 meilleurs établissements proposant des masters en management sont français. (FT, 2017)
De nouveaux acteurs innovants, à l'image de l'école d'informatique parisienne 42, forment 900 développeurs par an. 4e pays d'accueil dans le monde avec 309 600 ressortissants étrangers dans l'enseignement supérieur. (UNESCO, Projet Atlas, 2016).

La France accueille les talents
www.welcometofrance.com 
Un service en ligne gratuit dédié aux démarches d'installation en France, sous l'égide de Business France.
Les impatriés disposent d'un régime fiscal spécial sur une durée de huit ans, qui leur permet de bénéficier d'une exonération d’impôt de l'ordre de 30 à 50 % de leur rémunération totale.

Entrepreneur, d'abord un mot français !
La France est une « nation de startups », avec pas moins de 12 000 startups et le plus grand campus de startups en Europe, Station F, situé à Paris.

 

Positionnement stratégique

UN POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE AU CŒUR DE LA ZONE EURO

Plus de 67 millions d'habitants et un accès direct aux plus de 500 millions de consommateurs européens du marché unique.

La plus forte concentration de sièges sociaux en Europe. (Fortune Global 500)

UNE PLATEFORME VERS L'EUROPE, LE MOYEN-ORIENT ET L'AFRIQUE

La situation géographique centrale de la France en Europe offre un accès privilégié à la zone EMEA.

 

Des infrastructures de classe mondiale

1er aéroport d'affaires (Le Bourget) et 1er aéroport de fret / 2e pour le transport de passagers (Paris-Charles de Gaulle).
2eme 
réseau ferré à grande vitesse d'Europe par sa longueur.
La France se classe au 3eme rang européen en termes de réseau routier national, avec 11 450 km d’autoroutes (7 115 miles). (Eurostat, 2016)
2eme
plus grand réseau électrique de l'UE. (WEF, 2017)

 

Une économie majeure ouverte sur le monde

La France est la 5e puissance économique mondiale, le 2e marché de consommateurs d'Europe et le 7e investisseur étranger à l'échelle internationale. Elle offre un large éventail d'opportunités d'affaires pour investisseurs et sa capacité à attirer et retenir les entreprises étrangères, ainsi que les talents clés, n'est plus à faire.

LA CONTRIBUTION DES ENTREPRISES ÉTRANGÈRES À L’ÉCONOMIE FRANÇAISE

- 16 % de la valeur ajoutée de l'économie française,   

- 30 % de l'ensemble des exportations françaises,

- 21 % de la main-d'œuvre industrielle,

- Plus de 45 % de la capitalisation boursière des entreprises du CAC 40 sont détenus par des non-résidents,

- Presque 21 % des dépenses de R&D des entreprises sont réalisées par des entreprises étrangères.

LA FRANCE FAVORABLE AU TALENT ET AUX INVESTISSEMENTS    

La France est le pays de choix pour l'accueil des investissements étrangers dans l'industrie. (EY, 2016)

25 000 filiales étrangères (Eurostat, 2016) et 1 117 nouveaux projets d'IDE en 2016 (Business France 2016).

Entrepreneur, un mot d'abord français !

 

UN ENVIRONNEMENT COMMERCIAL FAVORABLE À L'INNOVATION ET HAUTEMENT CRÉATIF

Pays le plus attractif d'Europe en termes de crédits d'impôt recherche et de taux effectif d'imposition pour les activités de R&D !

30 % des dépenses R&D éligibles sont déductibles dans la limite de 100M€, et 5 % au-delà.

Les entreprises étrangères ont augmenté leurs dépenses de R&D en France de 9 % par an depuis 2007.

La France est la plus grande pourvoyeuse d’entreprises technologiques de pointe de la zone EMEA. (Deloitte, 2016)

La France ressort à la 1re place européenne des institutions figurant parmi les 100 plus grands innovateurs mondiaux. (Clarivate Analytics, 2016)

13 médaillés Fields, 2e rang mondial.

 

Une place financière de référence

En 2017, la France a occupé la première place de l'écosystème européen du capital-risque, avec des levées de fonds atteignant 2,7 Md€ (T1-T3), devant le Royaume-Uni. (Dealroom, 2017)
Paris constitue l'une des principales places financières de la zone euro, avec plus de 800 000 emplois directs et 400 000 emplois indirects dans l'industrie financière (région parisienne).

 

Contact Business France