Un mode de vie rêvé et exemplaire

Nombreuses sont les raisons de se tourner vers le Danemark. Dans ce royaume, le bonheur, devenu un luxe insolent en ces temps de crise généralisée, est la grande fierté nationale. Son peuple se veut être l’un des plus heureux au monde et le plus méditerranéen des scandinaves.

Le concept du « Hygge » danois est désormais un phénomène de mode dans le monde entier. C’est un art de vivre très cher à la population locale, un mot délicieux évoquant une ambiance particulière où la lumière chaude d’une bougie s’allie avec l’art de savourer la vie dans tous ses aspects : s’habiller confortablement, se régaler de gâteaux, boire une bière entre amis.

Le Danemark est aussi une nation de sportifs et de cyclistes ! Les Danois font du vélo par tous types de temps et à toute heure de la journée. 4,5 millions de vélos sont comptabilisés pour 5,82 millions d'habitants, faisant du pays un modèle pour les cyclistes. Ce n’est pas un hasard si le grand départ du Tour de France en juillet 2022 partira du Danemark avec trois villes étapes : Copenhague, Roskilde – Nyborg, et Vejle – Sønderborg !

En termes de gastronomie, le Danemark est un pionnier de la « nouvelle cuisine nordique ». La restauration est en pleine effervescence poussée par le succès de ce nouveau mouvement culinaire célébré par la communauté gastronomique internationale. René Redzepi, le chef danois du NOMA incarne les valeurs de la « new nordic food » qui sublime les produits de la mer et de la forêt. Kenneth Toft-Hansen a remporté le Bocuse d’Or 2019 et le chef Rasmus Kofoed (deux étoiles au Guide Michelin) a été triple médaillé au Bocuse d'Or. Copenhague peut être sans conteste, considérée comme la capitale gastronomique de Scandinavie !

Comme dans tous les royaumes, les traditions sont fortes et les Danois apprécient que leurs spécificités soient prises en compte. Alors, considérez toujours leur sens du collectif et leur capacité à mettre la formation au cœur du processus d’adaptation. Les Danois sont également les champions des projets collaboratifs. Ils commencent et finissent tôt leurs journées de travail. Enfin, ils sont très directs, généralement toute réponse négative est sans appel.

Un environnement des affaires très favorable

Petite économie tournée sur les échanges commerciaux et fortement intégrée au marché européen (bien qu’il n’ait pas adopté l’euro), le Danemark poursuit une trajectoire équilibrée de croissance constante depuis 2014 (proche de 2% en moyenne) et d’amélioration de ses finances publiques. Même si la crise sanitaire du Covid-19 est venue bouleverser cette trajectoire dynamique, l’économie danoise a bien résisté. Après une récession inférieure à la moyenne européenne en 2020, le Danemark devrait retrouver une croissance solide en 2021-22. La confiance – cet élément-clé de la réussite danoise – reste forte chez les décideurs économiques danois.

1er pays européen en termes d’attractivité (classement Doing Business, 2020) et 3e pays mondial pour son climat d’affaires, le Danemark est une destination où il est possible de créer une entreprise en un jour ! Le pays est caractérisé par une grande stabilité, à la fois économique et politique, qui fait de lui un des pays européens les plus sûrs. Il représente la porte d’entrée de la région nordique et balte, grâce à d’excellentes infrastructures de transport et grâce à la capacité d’attraction de la région capitale, Copenhague, peuplée de près de 2 millions d’habitants.

Ce petit royaume de 5,82 millions d’habitants au fort pouvoir d’achat, est réputé pour sa « flexisécurité ». Il fait figure de modèle social en Europe et son secret réside dans l’alchimie d’une social-démocratie basée sur un État providence nourri par une croissance économique solide et qui ne connaît pas le chômage, ou très peu. Ce pays travailleur, l’un des plus riches au monde, à seulement 1H30 de Paris entretient avec la France des relations d’amitié anciennes et solides, revivifiées par la visite d’État du président de la République fin août 2018.

Le Danemark est dirigé depuis 2019 par une femme, Mette Frederiksen (social-démocrate), et s’est engagé en faveur du climat et de l’environnement, de la lutte contre les inégalités et le renforcement de l’État-providence.

Les opportunités d’affaires du Danemark

Les consommateurs danois privilégient l’environnement, le bien-être, la sécurité et le commerce éthique, tout en restant néanmoins attentifs au prix. Ils sont friands d’innovation, de création, de design, de mode, de nouvelles technologies et partagent avec les Français un même art de vivre. Il existe ainsi de nombreuses opportunités pour les biens de consommation certifiés bio et/ou issu du commerce équitable, notamment dans le secteur des cosmétiques, de l’hygiène et des textiles. Les produits alimentaires français de qualité ainsi que les vins français, effervescents et bio, sont également très populaires au Danemark. Le Danemark est l’une des sociétés les plus digitalisées au monde, pionnier dans plusieurs secteurs comme l’e-commerce ou encore l’e-administration. Le réseau de franchise se développe considérablement au Danemark et une modification de la loi encadrant les surfaces des magasins, notamment de la grande distribution, est propice au développement d’enseignes françaises.

Environnement : le Danemark ambitionne de prendre le leadership mondial

Son ambition dans la transition écologique et énergétique crée beaucoup d’opportunités de coopération avec la France. En mai 2020, le Danemark a adopté une nouvelle loi sur le climat afin de réduire, d’ici à 2030, ses émissions de dioxyde de carbone de 70 % par rapport aux niveaux de 1990. Cet objectif juridiquement contraignant, l’un des plus ambitieux au monde, engage le pays vers la neutralité carbone d’ici 2050. Ce plan climat doit le maintenir en position de leadership au niveau mondial. De plus, le Danemark est devenu l’un des leaders mondiaux en matière d’énergie éolienne.

Les grands projets d’infrastructures représentent aussi des opportunités pour les entreprises françaises tels que la construction du tunnel immergé de Femern reliant le Danemark et l’Allemagne, la constructions de nouveaux hôpitaux, ou encore l’accent mis sur la mobilité à Copenhague et son évolution vers une « Smart City ».

11 500 entreprises françaises exportent déjà vers le Danemark et 250 entités juridiques françaises y sont implantées localement ! Voulez-vous en faire partie ?

Cliquez ici pour acheter le Guide des affaires Danemark 2020

Si vous êtes une entreprise francilienne, la région Ile de France vous offre le guide des affaires Danemark 2020