Une enquête réalisée récemment par l’Office générale des statistiques montre que les Vietnamiens consomment de moins en moins de riz, avec un volume mensuel de 9,7 kg/personne en 2010, 8,1 kg en 2018 et 7,6 kg en 2020. De plus, ce volume varie selon le niveau de vie : les plus aisés consomment moins de riz que les classes les plus pauvres (6,6 kg contre 9 kg/personne/mois) et les familles urbaines consomment moins de riz que celles rurales (6,1 kg contre 8,5 kg/personne/mois). Une tendance inverse est observée pour la viande, dont la part mensuelle consommée est passée de 1,8 kg/personne en 2010 à 2,3 kg/personne en 2020. On observe également une hausse de la consommation mensuelle d’alcool, de 0,9 litre en 2018 à 1,3 litre en 2020, avec un volume de 2,4 litres/personne chez les populations aisées contre 1,3 litres/personne chez les plus pauvres.