Une mission d’inspecteurs chinois doit examiner le système de contrôle de la filière bovine ukrainienne en avril 2017.

Selon le Service ukrainien de la Sécurité alimentaire et de la Protection des Droits des consommateurs, l’ouverture du marché chinois est d’une grande importance stratégique pour le bœuf ukrainien.

La 1ère étape de cette inspection comprendra les méthodes de travail du Service National de Sécurité Alimentaire, ses divisions territoriales et le réseau de laboratoires.

Le cheptel bovin en Ukraine (excluant les Territoires occupés de la Crimée et de la zone ATO) s’est élevé en 2016 à 3,675 millions de têtes, en baisse de 2% par rapport à 2015.

De plus, la compagnie – Agroprodservice Corporation (dans la région de Ternopil) est en discussion avec l’entreprise familiale Man Bei Trading Co. Ltd à Hong Kong pour la fourniture de viande de porc et de bœuf destinées aux marchés chinois et vietnamien. Agroprodservice Corporation prévoit d’exporter plus de 200 tonnes de porc et de bœuf par mois en Chine et au Vietnam.