Le Parlement tunisien a adopté le budget 2019 sur la base d’un taux de croissance de 3,1 % alors que le taux de croissance pour 2018 devrait être autour de 2,4 % (prévision dans le budget initial de 2018 de 3 %). Le budget fixe comme objectif de réduire le déficit public à 3,9 % du PIB contre 4,9 % attendu en 2018. Le budget prévoit une stabilisation de la dette à 70,9 % du PIB, contre 72% estimés en 2018.

Le gouvernement tunisien veut maitriser les dépenses en gelant les recrutements dans la fonction publique qui représente 14 % du budget. Le gouvernement devrait aussi se montrer rigoureux en ce qui concerne les augmentations salariales.