La Fédération Nationale des TIC, auprès de l’UTICA, a annoncé dans un communiqué rendu public le 8 novembre dernier, que la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a octroyé une dérogation a toutes les entreprises du secteur du numérique ; celles-ci pourront désormais soumissionner aux appels d’offres publics, internationaux et nationaux, en devises étrangères convertibles, tout en étant payées en dinars tunisiens (selon le taux de change à la date de paiement).

Cette dérogation concerne les matériels et logiciels importés. Cette disposition devrait en particulier favoriser le développement des start-up, en particulier du secteur numérique, qui en 2018 ont bénéficié de l’adoption d’une loi spécifique, loi qui est entrée en vigueur par décret.