Le gouvernement tunisien a rappelé le rôle important dans l’économie des secteurs de l’agriculture et de la pêche, ceux-ci représentant environ 10% au PIB du pays, près de 10% dans l'effort d'exportation, 8% du total des investissements dans l'économie tunisienne, 14% de la main-d'œuvre active (570 000 agriculteurs et marins ; 2,5 millions de personnes).

Dans le cadre de la crise sanitaire du Covid-19 le secteur a bien réagi puisqu’il n’y a pas eu de pénurie. Tenant compte de l’importance des secteurs de l’agriculture et de la pêche, le gouvernement a lancé un programme national qui permettra de traiter la situation foncière, de favoriser le financement via le secteur bancaire et d'approuver un plan national de production locale de semences de pommes de terre sur une période de 5 ans pour atteindre l'autosuffisance en semences et encourager la reconstitution du troupeau national de vaches en prévoyant une subvention pour l'acquisition de 5 000 vaches chaque année.