A compter du 2 mai 2019, date butoir fixée par l’OTR (Office Togolais des Recettes) pour que les opérateurs économiques domiciliés fiscalement au Togo régularisent leur situation auprès du commissariat des impôts, un prélèvement de 15 % sera affecté sur la valeur en douane de marchandises importées par les opérateurs non à jour fiscalement.