- Substitution de l’offre américaine affectée par la grippe aviaire par des stocks de grands-parentaux de l’UE

- Amélioration des ratios de conversion en alimentation animale, des poids finis, des fermes avec des aménagements de biosécurité ayant accru l’efficacité des élevages et la sécurité de la production

- Les prix élevés de la viande rouge ont permis d’augmenter le prix des poulets. La baisse du coût des intrants, un bath déprécié ont entraîné une hausse des exportations

- Une hausse du real brésilien a boosté les exportations thaïlandaises vers le Japon en 2017. Une augmentation du USD, la réouverture du marché sud-coréen devraient dynamiser les ventes de poulet thaïlandais en 2017.