Il est possible que la loi thaïlandaise réglementant la commercialisation des boissons alcoolisées (Alcoholic Beverage Control Act) soit prochainement remaniée.

Depuis un amendement de 2008, des sanctions existent concernant la publication en ligne de photos avec une boisson alcoolisée avec à la clef une amende de 1 350 EUR pour les particuliers et de 13 500 EUR pour les professionnels du secteur. La nouvelle proposition vise à élever l’amende applicable aux particuliers à hauteur de 13 500 EUR.

D’autres sanctions accompagneraient cette nouvelle loi comme l’interdiction de publicités indirectes qui ne concernent pas l'alcool mais qui pourraient être interprétées comme telles. Cela vise par exemple la communication faite au travers des logos de marques d'alcool sur les bouteilles de soda ou d'eau produites par des groupes connus.

Il convient également de noter que les autorités qui infligent des amendes aux entreprises ou aux particuliers en conserveront un pourcentage, une incitation à encourager l'application de la loi.

Les propriétaires de restaurants et de bars ont été gravement touchés par les restrictions gouvernementales tout au long de la pandémie, y compris les ordonnances de fermeture sans compensation. L'actuelle loi entrave déjà l’activité de ce secteur, limitant les horaires de vente, imposant des restrictions pendant les fêtes bouddhistes et rendant illégale la vente ou la publicité d'alcool en ligne. Cette nouvelle proposition stricte rendrait encore plus difficile une situation déjà pénible.