Le ministère de l’Agriculture souhaite développer le marché de la volaille thaïlandaise en Chine après avoir approuvé 8 nouvelles usines de transformation de la viande qui généreront 345 M EUR par an ; ce pour aider à la reprise économique de la Thaïlande. Les normes des abattoirs du pays ont été examinées et autorisées par l’autorité douanière chinoise (GACC) en septembre 2019.

Bien que plusieurs secteurs aient été frappés par le Covid-19, les marchés du porc et de la volaille en Chine restent stables, et cela pourrait transformer une crise en une opportunité pour l'agriculture thaïlandaise. En effet, la demande mondiale de denrées alimentaires va augmenter et la Thaïlande doit agir rapidement pour toucher de nouveaux marchés. L'industrie thaïlandaise de la viande de poulet répond aux normes en vigueur en Chine, au Japon et dans l'Union européenne.

L'année dernière, la Thaïlande a exporté 65 420 tonnes de viande de volaille vers la Chine, pour une valeur de 162 M EUR, alors que ce chiffre devrait atteindre 345 M EUR cette année.