Les surfaces progressent mais la production n'augmente pas. Les importations sont toujours à la hausse.

Pour les légumes en 2016, le Royaume-Uni a compté 148 818 ha soit 5,7% de plus qu’en 2015 mais la production a reculé de 5,2 % à 2,6 millions de tonnes. Le taux d’auto-approvisionnement en 2016 a été de 54% (-4,6% par rapport à 2015).

Les disponibilités en légumes l’an dernier, en tenant compte des importations, ont été de 4,9 millions de tonnes et ce chiffre traduit la 1ère baisse enregistrée depuis 4 ans.

Sur les 20 dernières années la production britannique de légumes a oscillé entre 2,5 et 3 millions de tonnes.

Pour les fruits, la superficie progresse légèrement (+1%/2015 à 29 664 ha), la production est stable avec 0,8 million de tonnes mais n’a pu couvrir qu’à 17% les besoins. Les disponibilités en incluant l’importation ont progressé de 3,5 % à 4,5 millions de tonnes en 2016.