Une mesure fiscale du projet de loi de finance 2021 a induit une hausse des droits de douane applicables aux chocolats et préparations alimentaires contenant du cacao.

Auparavant taxés à 17,5 %, ces produits sont taxés, depuis le 1er janvier 2021, à 40 %.