La chambre basse du parlement kazakhstanais a approuvé les changements du Sénat dans le projet de nouveau code fiscal proposé le 7 décembre dernier, qui prévoit l'exemption de TVA pour les sociétés pharmaceutiques et toutes entreprises fournissant des médicaments et des dispositifs médicaux.