La Commission européenne saisit la Cour de justice d'un recours contre l'Irlande pour manquement à l'obligation de veiller à la collecte et au traitement approprié des eaux urbaines résiduaires dans 38 agglomérations du pays.

En effet, en cas d'absence de traitement, les eaux résiduaires peuvent mettre en danger la santé humaine et polluer les différents points d’eau.

Les autorités de Bruxelles ont déclaré que l'Irlande avait jusqu'à la fin de l’année 2000 pour s'assurer que toute zone urbaine comptant plus de 15 000 habitants disposait bien de systèmes d'égouts adéquats et jusqu'à la fin de 2005 pour arrêter les rejets des villes moyennes dans les rivières, les lacs et les estuaires.

La Commission avait engagé la procédure d'infraction contre l'Irlande en septembre 2013, avant de lui adresser des avertissements en septembre 2015 et septembre 2016.

Irish Water a estimé que toutes les stations d'épuration des eaux usées seront modernisées d'ici 2021 pour un coût de 1,25 milliard d'euros.