Le cancer du foie peut attaquer les jeunes selon différents types. Chez Les enfants, nous retrouvons habituellement le type hépatoblastome, tandis que chez les adolescents, nous retrouvons souvent celui des carcinomes hépatocellulaires.

Certains patients hospitalisés sont déclarés atteints d'un cancer du foie à cause d'une infection de l'hépatite B par la mère. Dans ce contexte, nous le savons, le virus de l'hépatite B est une maladie héréditaire, les personnes infectées par l'hépatite B ne ressentent pas systématiquement les symptômes de la maladie, et se retrouvent très choqués lorsqu’ils apprennent l’infection.

Selon la Fondation de l'hépatite B, les personnes atteintes de ce virus possèdent un risque de cancer du foie de 25 % à 45 % plus élevé que la moyenne au cours de leur vie.

Le cancer du foie est rarement connu dans les premiers stades généralement, les symptômes possibles sont des douleurs abdominales du côté droit, des nausées et des vomissements. Lorsque la personne vient chez le médecin, la maladie n’est pas immédiatement repérée.

En raison de la relation étroite qui existe entre l'hépatite B et le cancer du foie, une vérification de l'hépatite B lors des visites médicales est strictement suggérée. Cet examen est important car environ 7,1 % de la population totale d'Indonésie est infectée par l'hépatite B.