Le ministre des Entreprises Publiques (MEP), prévoit de privatiser dix des vingt entreprises publiques dont il a actuellement la tutelle. L’enjeu pour le ministère est de privatiser les entreprises qui ne sont pas dans les secteurs prioritaires listés par le gouvernement pour le deuxième plan quinquennal de développement (GTP II), à l’instar d’entreprises du secteur de l’agro-alimentaire. Pour rappel, près de 370 entreprises ont été privatisées depuis la création de l’agence des privatisations en 1994.