L'Etat ivoirien continue ses efforts pour améliorer la mobilité des abidjanais. En complément à la création le 30 janvier dernier de deux agences en charge de la régulation et de la mobilité urbaine du grand Abidjan, le Gouvernement vient d'adopter en Conseil des ministres un projet de mise en place d'un Système intelligent de gestion de la circulation routière (Projet STI). C'est une solution technologique qui vise à améliorer la sécurité routière et à équiper l'administration d'outils performants en matière de maîtrise de la mobilité des personnes et des biens sur l'ensemble du pays. Ce système comprend deux volets : la mobilité et la sécurité routière.

La phase pilote, qui s'est déroulée de juin 2018 à janvier 2019 avec le déploiement des infrastructures techniques, a été concluante. Aussi, le démarrage effectif du projet dans le grand Abidjan aura lieu à partir d'avril 2019 et la phase d'extension dans les principales villes de l'intérieur du pays à partir de 2020.

Sur les ITS, ci-après quelques segments porteurs en Côte d'Ivoire : intégration des bases de données des différents acteurs des transports, suivi intelligent du trafic, information à temps réel des usagers, mise en place de plateforme multimodale avec la réalisation prochaine du métro, sécurité routière (base de données des accidents, panneaux à messages variables, gestion de la billettique, intégration tarifaire, introduction de feux tricolores intelligents), gestion intelligente du stationnement etc.