L'agriculture et l'industrie agroalimentaire australiennes sont pour les investisseurs chinois un terrain d'investissement recherché.

Selon un rapport de l'autorité fiscale sur la propriété étrangère et la location de terres agricoles, 50,2 millions d'hectares sont aux mains de non-Australiens au 30 juin 2017, ce qui représente 13,6 % de la superficie agricole totale du pays.

Le changement le plus notable a été le décuplement de la superficie détenue par des propriétaires chinois, passée à 14,42 millions d'hectares, soit 3,9% de la superficie cultivée en Australie, concernant surtout des pâturages. Cette forte augmentation s'explique par plusieurs acquisitions importantes d'élevages bovins, comme celle de Kidman & Co par la coentreprise australo-chinoise Australian Outback Beef.

Plus d’informations dans la Lettre de Veille Internationale viandes et produits transformés d’octobre 2017