En vertu des nouvelles restrictions dues au Covid-19, la vente de boissons alcoolisées et d'autres produits à partir des exploitations est interdite en Australie-Méridionale et les exploitations y sont désormais fermées. Certaines entreprises vinicoles d'Australie-Méridionale cherchent des moyens de maintenir leurs activités pendant la pandémie, notamment grâce à la vente en ligne.

Les ventes de boissons alcoolisées en ligne ont grimpé avec la fermeture des bars et restaurants, mais le secteur devrait tout de même observer une baisse des ventes pouvant atteindre 30 %. Selon le distributeur de vins en ligne Vinomofo, les ventes ont augmenté de 50 à 75 % depuis le début de la pandémie. La quantité commandée par consommateur n’a pas changé, mais les commandes sont plus nombreuses. Les consommateurs étant plus sensibles aux prix durant cette période, le prix moyen des bouteilles a baissé de 5 %, passant à 16 AUD. Aussi, une limitation des ventes en magasin est appliquée : la bière, le cidre et les spiritueux prémélangés sont limités à deux caisses et le vin à 12 bouteilles par client. Le vin en cubi et les spiritueux en bouteille sont limités à deux produits par client.

Sur le marché extérieur, les ventes de vins vers la Chine, plus gros client du pays, ont été durement touchées par la pandémie. La demande devrait tout de même revenir à la normale en 2021. En outre, la production australienne 2020 serait la plus petite récolte depuis sept ans.