La mise à jour du Plan Directeur National des Transports en Angola sera financée à hauteur de 4 M USD par la Banque Africaine de Développement (BAD), selon Joseph Ribeiro, directeur de l’institution en Angola. La mise à jour du Plan Directeur doit permettre de d’élaborer à terme des projets d’un montant de 500 M USD. Selon Ribeiro, le Plan Directeur porte sur vingt ans : il reste cependant à identifier cinq projets prioritaires qui devront être définis en collaboration avec le gouvernement angolais.

Aujourd’hui, la BAD et le gouvernement étudient toutes les possibilités en termes de projets : de la route au secteur aérien, en passant par le fluvial, le ferroviaire ou le cabotage. Le groupe se penche également sur une étude projet au sujet de l’interconnexion entre les réseaux ferroviaires zambiens et angolais, via le Caminho-de-Ferro de Benguela (CFB).

Ribeiro a également affirmé que la BAD pourra financier des projets jusqu’à 500 M USD dans le cadre de la mise à jour de ce Plan Directeur. L’objectif à terme étant de permettre l’intégration régionale de l’Angola avec la RDC et la Zambie.

La BAD a investi 2,1 Mds USD depuis 1980, dans 44 projets. En plus des transports, la BAD est impliquée dans les secteurs agricoles et énergétiques.