Le Ministre de l’agriculture et du développement rural, Abdelhamid Hemdani, indique que la maitrise des statistiques des importations de viandes rouges était la priorité au sein de son département. Il rappelle l’existence d’une feuille de route 2020-2024 pour le recensement annuel de la richesse animale du pays à travers toutes les communes du territoire national ; elle permettra d'élaborer une carte nationale de cette richesse par catégorie et par région.

Les données préliminaires 2019-2020 font état de 28 millions de têtes ovines, dont 18 millions de brebis. A savoir qu’un système d’identification et de traçabilité a été mis en place pour le recensement national au niveau de toutes les exploitations agricoles.

À rappeler que les dernières importations de viandes fraiches avaient atteint 32 000 tonnes, ce qui a incité le ministre à mettre un terme à cette activité dès mai 2020.

Concernant les abattoirs prévus sur les régions du sud, A Hemdani souligne qu’ils seront créés conformément aux règles et mesures sanitaires et qu’ils assureront une indépendance dans la région en termes de commercialisation de produits animaliers.