Une école-pilote de taille des pierres précieuses sera bientôt ouverte selon une déclaration du ministre algérien du Tourisme et de l’artisanat.

Cette école-pilote est le fruit d’une convention signée avec Cuba qui se chargera de fournir des formateurs dans ce métier.

Pour rappel, cette école sera la seconde après celle de Tamanrasset, ville de l’extrême sud algérien et dont les formateurs étaient brésiliens.