Dans le cadre de la facilitation et la simplification des formalités et procédures administratives de contrôle aux frontières et en application de la loi relative à la protection du consommateur et à la répression des fraudes, il est porté à la connaissance des opérateurs économiques qu'ils sont, désormais autorisés à réaliser des opérations de mise en conformité au plan de l'étiquetage en arabe au niveau des établissements spécialisés ou dans les locaux de l'opérateur ou au niveau des zones sous douane, conformément à la législation en vigueur. A ce titre, l'opérateur procède à l'étiquetage des mentions obligatoires, en langue arabe sur une surface libre de l'emballage du produit et ce par un procédé admis en la matière, de manière visible, lisible et indélébile.