Ayant une des plus fortes densités de population au monde, Taïwan compte 23,59 M d’habitants en 2019, soit un peu plus du tiers de la population française, pour un territoire quinze fois plus petit, dont 2,7 millions habitants la capitale Taipei. Avec une croissance de 2,63% notifié en 2018, l’archipel a affiché un PIB d’un montant de 602,680 milliars USD. Le pays occupe la 4ème place en Asie pour son potentiel de croissance à moyen et long terme, d’après le Global Competitiveness Report 2018 établi par le Forum économique mondial.

L’essence de la ville intelligente est de faciliter la vie quotidienne des personnes et de répondre à leurs besoins en y associant l’efficacité, la satisfaction et l’amélioration de la qualité de vie, et ce à l’aide des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC). Taïwan renforce son ambition de devenir le premier fournisseur international en équipements des TIC. Les entreprises taïwanaises fabriquent 99% des notebooks dans le monde, 92% des ordinateurs portables et des cartes mères. Grâce à son expertise reconnue, l’archipel tend désormais à développer son économie sur le secteur technologique innovant et réalise des investissements colossaux de R&D dans le secteur de la ville intelligente pour anticiper les futurs enjeux auxquels la population devra faire face.

 

LA NOUVELLE VAGUE DE TAIWAN

Taiwan est représenté dans le top 7 des communautés intelligentes depuis 2011 par l’Intelligent Community Forum (ICF) et au total, six municipalités ont remporté le premier prix de l’ICF, parmi lesquelles on retrouve le comté de Hsinchu, certaines parties de Taichung, Taipei… Cette dernière a également été nommée « projet Top Smart City » pour son infrastructure de transport. Le gouvernement a mis en place un système de transport public 2.0, avec une gestion basée sur l’IA.

La solide réputation de Taïwan est soutenue par les infrastructures de pointe et les prouesses technologiques du pays. Le système de location de vélos publics YouBike de Taipei, inspirée de l’expérience Vélib’ parisienne, affiche l'un des taux de rotation les plus élevés au monde.

L'investissement important dans la connectivité mobile est une autre preuve de l'engagement de Taïwan en tant que ville intelligente. Le service Wi-Fi public gratuit à Taipei est l'un des meilleurs au monde, selon le site Web britannique Business Insider. En outre, un nombre croissant d'autobus dans les villes de Hsinchu, Taipei et Tainan offrent également un accès Wi-Fi de quatrième génération.

 

DES SOLUTIONS CENTRÉES SUR L’UTILISATEUR

Taïwan utilise le modèle de partenariat public-privé (PPP) dans ses diverses politiques et initiatives nationales telles que le “Projet de développement de la ville intelligente”. En mobilisant les ressources des secteurs public et privé, il privilégie l’accès aux services dans le pays et intensifie son positionnement sur le marché international. L’analyse des données des solutions intelligentes centrées sur l’utilisateur permet de développer le secteur de la santé, de l’agriculture, des transports etc.

Taiwan a mis en place une initiative de participation civique pour un projet de carte de citoyens, ce qui lui a valu d’être nominé pour le meilleur projet de ville intelligente pour l’équité et l’accessibilité numérique. Une étude publiée par le World Economic Forum (WEF) en 2019 classe l’archipel dans le top 4 des pays innovants aux côtés de l’Allemagne, des États-Unis et de la Suisse. Taichung a également créé un centre d'opération intelligent pour mettre en place un système de surveillance du trafic à l'échelle de la ville. Ce programme calcule les données sur la circulation, utilisées pour gérer le contrôle du trafic et la qualité de l'air. Le gouvernement a alloué 2,1 milliards USD à ce projet.

Certaines zones de Taichung, connues sous le nom de " Golden Valley ", représentent des grappes comptant jusqu'à 633 usines de haute technologie dont la production annuelle s'élève à 38,9 milliards USD.  Taïwan dispose de chaînes de valeurs complètes, allant de la conception, fabrication à la distribution. Un grand nombre d’usines et chaînes de production ont d’ores et déjà commencé la mise en œuvre de l’industrie 4.0. En 2017, la municipalité de Taichung, le cœur industriel de Taiwan situé au centre de l’île, a investi plus de 2,5 millions USD dans un parc scientifique de 50 ha dédié à l’industrie 4.0 et prévoit un autre investissement de 3 milliards de USD dans une zone de démonstration des villes intelligentes, dotée d’un centre de contrôle intelligent.

 

L’ASCENSION DE LA 5G

En mai 2019, le gouvernement a approuvé un plan d’action pour les technologies 5G à Taïwan, pour transformer l’archipel en une référence numérique internationale. L’évolution de la 4G à la 5G, va permettre de créer de la valeur ajoutée aux services ainsi qu’aux applications verticales. Le secteur de l’innovation de l’habitat sera l’un des premiers impactés par ce changement, : logements connectés, compteurs, transports et parkings intelligents, systèmes de navigation plus simples et fluides… Autant de marchés qui seront marqués par des progrès fulgurants.

La ville intelligente est un nouveau cadre qui utilise diverses technologies nouvelles telles que l'intelligence artificielle (IA), l’IoT (Internet of Things), l'informatique ainsi que les blockchains pour gérer et exploiter efficacement les infrastructures de base et les services à la personne.

La blockchain, « une technologie de stockage et de transmission d'informations, transparente, sécurisée, et fonctionnant sans organe de contrôle » est considérée comme une solution prometteuse au problème de la croissance rapide des populations urbaines. Actuellement, de nombreux projets relatifs au développement de la ville intelligente ont été proposés, la plupart d'entre eux sont basés sur la technologie de la blockchain. Dans ce processus, la chaîne peut aider le gouvernement dans la création de villes intelligentes dans plusieurs domaines : gestion de l’identité, gestion de la monnaie et de la démonétisation, gestion des secteurs de production, des écosystèmes de santé, de gouvernance, etc. .

Par exemple, Chunghwa Telecom, a coopéré avec 15 administrations locales, dont Taipei City et New Taipei City, pour mettre en place des services de transport intelligent, la télématique embarquée, des services de divertissement en ligne, des services de contrôle dynamique du trafic, des services sociaux intelligents et des services de visites guidées intelligentes.

Taiwan Mobile a utilisé les subventions du Ministère des affaires économiques de Taïwan (MOEA) pour fournir des services intelligents tels que des guides d'attractions touristiques, la diffusion en direct d'activités artistiques et culturelles, l'apprentissage multimédia interactif et la diffusion en direct d'activités dans les quartiers commerciaux de la ville de Kaohsiung.  Far EasTone travaille avec le gouvernement de la ville de Tainan pour mettre en œuvre plus de 20 applications intelligentes, notamment un service d’autobus, d’informations routières et des services touristiques et culturels.

L’acquisition de meilleurs écosystèmes numériques, l’implication dans le développement de la 5G et l’augmentation des dépenses dans les secteurs des transports, de la sécurité publique, des services publics et des projets liés à l'éducation, sont preuves du fort engagement de la part du gouvernement dans le développement des villes intelligentes. Les technologies utilisées jouent un rôle important dans ce développement car elles permettent de déceler les tendances et d’anticiper sur le bon fonctionnement d’une ville.

LE DÉFI DE L’ARCHIPEL

La croissance rapide des populations urbaines accroît le besoin d'infrastructures et de services essentiels. Il faut également réduire les écarts entre les villes et les zones reculées où des besoins transversaux en infrastructures, logistique et transports seront également nécessaires. La ville intelligente est donc considérée comme une solution prometteuse aux problèmes susmentionnés.

Le gouvernement joue un rôle essentiel et a mis en place le plan « DIGI+ 2025 » afin de favoriser les partenariats internationaux, promouvoir les innovations numériques et les nouveaux business-models, le but étant d’accélérer le développement des villes intelligentes dans le pays. L’État souhaite aussi encourager la collaboration entre collectivités territoriales et administrations centrales ; pour ce faire, il a lancé un autre programme, le « Popular Smart Town and Village Life Application Plan » qui a permis de financer plus de 148 projets (148 PoC réalisés).

 

Avec un mandat politique clair et un financement public stratégique en place, les programmes de villes intelligentes de Taïwan continueront de se renforcer en matière d'innovation technologique et de services. Ces solutions seront une aubaine pour la compétitivité mondiale du pays et un plan directeur pour les possibilités économiques à venir.

 

Eléonore SAYAR
Département Industrie & Cleantech