Les importations de maïs du Vietnam en mars étaient en baisse de 39 % par rapport à la même période l’an dernier pour atteindre 263 522 tonnes. Cela signifie que les importations du premier trimestre ont chuté à 1,32 million de tonnes, contre 2,05 millions de tonnes au premier trimestre l’année dernière. La demande en alimentation pour l'industrie porcine, qui représente la majeure partie de la consommation de maïs, a subi un coup dû à la peste porcine africaine. Le Vietnam a détecté pour la première fois la peste porcine africaine au début de 2019 et la maladie sévit encore dans le pays. De plus, le Vietnam peine toujours à reconstituer son cheptel en raison de contraintes financières ainsi que de la crainte des éleveurs d'être à nouveau touchés par l’épidémie.