Malgré les restrictions liées à la pandémie, la course à l'ouverture des cafés se poursuit à grande vitesse. Le pouvoir d'achat des locaux se rétablit rapidement après chaque pic de l’épidémie, si bien que les marques n’attendent pas le retour des touristes étrangers, mais cherchent à attirer de nouveaux clients locaux pour compenser. Selon CBRE Vietnam, le nombre de chaînes de café continue de croître de plus de 10 % pour le 4e trimestre de 2020 et qu'il s'agit du seul segment de l'industrie agroalimentaire à avoir enregistré une croissance positive pendant la pandémie jusqu'à présent. Selon Euromonitor, le marché des magasins spécialisés de cafés et thés au Vietnam vaut plus d'1 Md USD. Des chaînes comme Highlands Coffee, Starbucks, Coffee House, Phuc Long et Trung Nguyen représentent moins de 20 % du marché. Alors que les marques étrangères dominent le segment haut de gamme, les chaînes locales dominent l’entrée et le milieu de gamme. L'expansion des chaînes de café étrangères disposant de points forts comme la marque, le capital, les techniques et processus de gestion professionnels, stimule l'essor des marques locales. Après 5 mois au Vietnam, la chaîne thaïlandais Amazon Coffee comptant 5 points de vente, a annoncé son intention d'ouvrir plus de magasins. Avec plus d'un an de retard, depuis début 2020, Starbucks a ouvert 6 magasins dans des zones denses et peuplées, au lieu de s'en tenir aux quartiers d'affaires centraux avec des loyers d'espace coûteux, portant à 68 le nombre total des magasins. À la fin du 1er trimestre, Coffee House comptait plus de 176 magasins. La chaîne ouvrira au moins 50 nouveaux magasins d'ici fin 2021 et 1 000 magasins d'ici 2025. Phuc Long a exprimé son objectif d'augmenter sa couverture en priorité au centre ville de grandes villes. Le seul critère est qu'il n'y ait pas de magasins dans un rayon de 2 km les uns des autres. Ong Bau a atteint plus de 100 magasins en octobre 2020. Trung Nguyen a ouvert 16 magasins Trung Nguyen E-Coffe