Le marché du chocolat au Vietnam s’est développé activement sur ces dix dernières années, avec des marques comme Marou, D’Art Chocolate, Figo, Alluvia, Legendary Chocolatier et Kimmy’s Chocolate. La success story de Marou, dont le chocolat est fabriqué à partir de cacao produit dans le Sud du Vietnam, est désormais bien connue des Vietnamiens et la marque n’a cessé de se développer avec l’ouverture de cafés-usines conceptuels et l’export.

Alors que les produits chocolatiers étaient auparavant perçus comme luxueux et réservés aux occasions spéciales comme le Nouvel an lunaire ou la Saint-Valentin, cette perception a évolué grâce à la hausse du niveau de vie et à l’occidentalisation, qui ont popularisé le chocolat tout en le rendant plus abordable. Les Vietnamiens accordent aussi une importance croissante aux produits durables et sains, le chocolat étant perçu comme riche en antioxydant et bon pour la santé, aidant à réduire le stress.

La crise du Covid-19 a cependant eu un effet négatif sur les ventes de chocolat cette dernière année, avec la chute du tourisme et la fermeture de nombreux points de vente. Certaines marques comme Figo Chocolate se sont tournées vers les ventes en ligne, tandis que Marou a augmenté ses ventes à l’export.

Le marché vietnamien du chocolat a bénéficié d’un taux de croissance moyen de 8,6 % entre 2016 et 2020 et a réalisé un chiffre d’affaires de 121 M USD l’année dernière. Le marché devrait continuer à grossir, de 129,8 M USD en 2021 à 164,4 M USD en 2025, avec une croissance moyenne de 13,7 % sur les cinq prochaines années.