L’Assemblée des Représentants du peuple (ARP) vient d’adopter un accord de prêt accordé par l’Agence Française de Développement et d’un montant de 27,3 M EUR pour contribuer à la numérisation du secteur de la santé.

Cet accord de prêt servira à la numérisation du secteur de la santé et comprend la numération de 15 hôpitaux prioritaires.

Le programme vise à réhabiliter le système informatique dans un certain nombre d’hôpitaux publics en soutenant la santé numérique, en adoptant le dossier médical numérique et les archives numériques et en développant le système d’archivage des images médicales. Il vise également à mettre en place 5 systèmes de télémédecine dans les structures de santé et à dynamiser la santé numérique.

Cela cadre avec la stratégie du gouvernement de pallier le désert médical dans certaines régions et de réduire les inégalités.