L’examen des préparatifs du lancement du programme de relance de l’investissement et de modernisation des exploitations agricoles “PRIMEA”, financé par un crédit avantageux de 60 M EUR accordé par le gouvernement français, a été au centre de la réunion des responsables de l’AFD (Agence française de développement) et de l’APIA, tenue récemment. En outre, un don de 2 M EUR sera accordé par l’AFD à la Tunisie avec la possibilité d’octroyer aussi 1 M EUR supplémentaire pour développer le climat des affaires et encourager l’initiative privée dans le secteur agricole. Par ailleurs, l’UE accordera un don de 10 M EUR, avec la possibilité d’allouer 4 M EUR supplémentaires pour la création d’un centre de conseil à l’APIA. Le centre de conseil aura pour objectif de mettre en place 500 cellules, formées par de jeunes agronomes, dans les régions rurales. A termes, 20 000 exploitations agricoles bénéficieront des services de ce centre.