Alors que le changement climatique et la raréfaction des ressources naturelles occupent le cœur de tous les débats, l'hydroponie commence à se faire connaître et apprécier en Tunisie par les nombreux avantages qu'elle présente.

En effet, cette nouvelle technique utilise jusqu'à 95 % moins d'eau et donne plus rapidement une production de qualité, une approche moderne qui offre un contrôle total des facteurs de production ainsi qu'une gestion raisonnée des ressources tout en éliminant le besoin d'avoir recours aux pesticides.

Dans ce contexte, la start-up "SOUAQI FARMS", fondée par de jeunes agri-entrepreneurs dans la région du Cap Bon sur un terrain de 800 m², se spécialise dans la production hors-sol de plantes aromatiques et médicinales et contribue également à promouvoir cette technique à travers l'organisation de formations. C'est le choix de Ilyes SAIDANI, un jeune entrepreneur et également accompagnateur en création d'entreprises agricoles qui a bénéficié de la formation et du soutien du programme PRIMEA mis en place par l'Agence Française de Développement en Tunisie.

Il a créé la start-up "Hydroponics For All", un bureau de conseil et de formation en culture hors-sol qui ambitionne de vulgariser cette pratique innovante à grande échelle et qui propose dans ce sens la réalisation d'installations hydroponiques clé en main.