Les investissements privés agricoles s'élèvent à 352,7 M TND au cours des dix premiers mois de l'année 2020 selon les dernières statistiques publiées par l'Agence de promotion des investissements agricoles.

Les investissements approuvés dans le secteur de la première transformation ont connu une évolution notable de + 289 % par rapport à l'année 2019 dans le cadre des orientations de l'état vers l'amélioration des filières économiques afin de favoriser la création de valeur ajoutée pour les produits agricoles notamment les excédents de production. Ces investissement ont été dirigés particulièrement vers les huileries et le stockage frigorifique avec une opération innovante de création de projet liée à la transformation biologique des pâtes.

L’arboriculture fruitière a attiré 176,6 M TND des investissements du secteur agricole, suivie de l’activité avicole avec 36,7 M TND. Les cultures maraîchères, l’élevage, les grandes cultures et la floriculture représentent environ 4 % chacun.

Dans ce contexte, l'état œuvre à simplifier les procédures d'acquisition de terrains agricoles destinés à la réalisation de projets et s'apprête à entamer une réforme globale d'ordre juridique afin de régulariser la situation des terres agricoles domaniales dans le but de les réhabiliter et ainsi les inclure dans le processus économique d'appui à l'investissement.