Le débat sur la loi thaïlandaise de contrôle de l'alcool a été relancé après que des centaines d'utilisateurs et d'opérateurs en ligne ont été condamnés à des amendes ces derniers mois.

La Thaïlande a en effet l'une des lois les plus strictes en matière de publicité pour l'alcool. Avec la prolifération des médias sociaux, chacun est potentiellement concerné même s'il n'a pas l'intention de vendre ou de distribuer de l'alcool.

L'article 32 de la loi de 2008 sur le contrôle des boissons alcoolisées interdit de faire de la publicité pour une boisson alcoolisée ou d'y faire référence d'une manière qui revendique directement ou indirectement l'existence de certaines propriétés d'une boisson alcoolisée ou qui encourage une autre personne à en consommer.

La sanction est un an de prison et/ou une amende de 500 000 bahts maximum (14 150 EUR), ainsi qu'une amende quotidienne pouvant atteindre 50 000 bahts (1 415 EUR) jusqu'à ce que le contrevenant règle le problème.