Alors que les pays voisins de la Thaïlande sont fortement impactés par l’épidémie de peste porcine africaine (PPA), la Thaïlande actuellement non touchée voit ses exportations en hausse.

En 2020, au milieu de la pandémie les exportations thaïlandaises globales ont chuté de 6 % mais en parallèle les exportations de porcs vivants ont augmenté de 339 % en valeur, la Thaïlande étant l'un des rares pays d'Asie à ne pas avoir signalé d'épidémie de peste porcine africaine. Les exportations de porc réfrigéré, congelé et transformé ont augmenté de 69 %.

Avec seulement 0,3 % des exportations totales de la Thaïlande, les exportations de porcs n'étaient pas suffisantes pour compenser la baisse des autres produits en 2020. Mais la Thaïlande s'attend à ce que les expéditions de porc et d'autres produits alimentaires continuent de croître cette année alors que le gouvernement fait pression pour que la Thaïlande devienne « le meilleur producteur de produits alimentaires au monde » et élargisse sa part du marché alimentaire mondial.

L'Asie a représenté 82 % de toutes les pertes de porcs dans le monde entre 2016 et 2020, dépassant de loin l'Europe et l'Afrique. Les troupeaux de porcs du Cambodge, du Laos et du Vietnam ont été particulièrement touchés. Sur les exportations de porcs vivants de la Thaïlande en 2020, 61 % vont vers le Cambodge voisin, 26 % vers le Vietnam, 10% vers le Laos et 3 % vers le Myanmar.

Les exportations de porc thaïlandais devraient continuer de croître en volume et en valeur au cours des 2 prochaines années jusqu'à ce que les troupeaux des pays voisins reviennent à des niveaux normaux, ou lorsque les vaccins seront largement disponibles.

Les expéditions de porcs vivants et de viande de porc ont bondi de 217 % en valeur par rapport à 2020 pour s'établir à 560 M EUR. En janvier 2021, ils ont totalisé 54 M EUR, en hausse de 34 % par rapport à un précédent. La maladie provoquant une pénurie de porc en Chine, Hong Kong a remplacé le Laos comme la principale destina