L'Institut des industries agro-alimentaires, une unité de la Fédération des industries thaïlandaises (FTI), s'est associé à l'Université de Kasetsart pour développer des engrais organiques, dans le but d'aider les agriculteurs à supporter le coût plus élevé des engrais chimiques importés.

Les prix mondiaux des engrais ont augmenté en raison de l'impact de la guerre russo-ukrainienne. La Russie, 1er exportateur mondial d'engrais, ayant décidé de suspendre ses exportations pendant le conflit.

La FTI espère que la coopération avec l'Université de Kasetsart aidera les producteurs de riz, de canne à sucre, de manioc et de palmiers. Les engrais organiques utilisent des matériaux faciles à trouver tels que les déchets agricoles. La fédération prévoit également de travailler avec d'autres universités sur la R&D pour différentes formules d'engrais organiques afin d'aider les agriculteurs dans de nombreuses provinces.

Les engrais organiques devraient offrir aux agriculteurs un nouveau canal pour les aider à gérer leur agriculture, à réduire les coûts et à gagner plus de revenus. Actuellement la Thaïlande importe plus d'un million de tonnes d'engrais par an.