Tastin' France - Pologne, Ukraine

10 - 30 nov. 2020
Varsovie/ Kijev, Ukraine, Pologne
Sur devis

Business France organise, du 21 au 24 avril 2020, un Tastin' France en Pologne/Ukraine - Dégustation professionnelle vins et spiritueux

A prorpos des Tastin' France : 
Les Tastin'France s'intègrent dans l'internationalisation de l'économie française, en offrant des prestations de qualité pour les entreprises désireuses de développer leurs projets export. Ces dégustations professionnelles s'inscrivent dans une démarche de création de courants d'affaires et sont un moyen simple, économique et efficace pour vous accompagner dans votre prospection à l'international. Ces événements sont organisés par Business France.

La Pologne : 
Depuis l'adhésion du pays à l'UE en 2004 (ouverture des frontières et disparition des barrières douanières), les importations de vin sont en constante augmentation. Le volume a augmenté de 2% pour atteindre 131 M litres en 2018. La valeur a quant à elle atteint 299 M EUR (+7%). Les Polonais consomment en moyenne 6,2l de vin par an par personne (2018). Il s'agit également d'un marché où le prix reste souvent un critère essentiel d'achat, mais où la qualité est de plus en plus exigée et valorisée. Les vins tranquilles embouteillés et les vins effervescents représentent près de 85% des volumes importés. 4,2 M de litres de vins mousseux ont été importés (+11,1%) principalement d’Italie (62%), d’Espagne et de France (12% chacun). Le prix d’une bouteille de vin suit la tendance de premiumisassions et note des hausses de 2% chaque année, pour atteindre en 2018 - 4,60 EUR. En 2018, la France a réussit à atteindre la place du 3ème fournisseur de la Pologne en terme de volume. Depuis plusieurs année, elle gardait toujours cette place en terme du valeur mais en volume elle était toujours doublé par Bulgarie, fournisseur historique des vins à bas prix et de la qualité peu satisfaisante. Il faut noter que la baisse de vente des vins bulgares, témoigne d’une tendance de la premiumisassions du palet des consommateurs polonais. Croissance du pouvoir d’achat des consommateurs polonais et évolution de la consommation qui privilégie les vins et les alcools forts plus recherchés. Parmi ces produits on trouve les vins français tranquilles et effervescents, le Cognac et l’Armagnac pour un public de connaisseurs. L’Ukraine est classée 10e consommateur d’alcool dans le monde (12,8 l d’alcool pur / personne / an).

L'Ukraine : 
Disposant d’une longue tradition de production et de consommation de vins, l’Ukraine était toutefois longtemps un pays où la vodka tenait une place particulièrement importante dans la consommation. Ces 10 dernières années, le pays connait une inversion dans les habitudes de consommation. En effet, on note un regain d’intérêt pour le vin alors que la consommation de vodka diminue. Les importations ukrainiennes de vins ont représenté 106,7 M € en 2018 soit +16,8 % par rapport à l’année 2017. L’Italie reste traditionnellement le principal fournisseur de l’Ukraine (30 M €), suivie de la Géorgie (17,6 M e) et de la France (16 M €). D’autres fournisseurs importants sont l’Espagne, l’Allemagne et la Moldavie. En 2018, l’Ukraine a importé des spiritueux pour 197