La Tanzanie et l'Ouganda ont signé, le 13 août 2020, un accord ouvrant la voie à la construction de l’oléoduc de pétrole brut allant des champs pétrolifères ougandais jusqu’au port tanzanien de Tanga. Suite à la découverte de réserves pétrolières en 2006, l’Ouganda a besoin que l'oléoduc de 1 445 km soit en place pour commencer la production commerciale du pétrole. Le coût de l'oléoduc est estimé à 3,5 Mds USD, selon les 2 gouvernements, et 80 % de celui-ci passera par la Tanzanie.

Ce projet permettrait à la Tanzanie de gagner 3,24 Mds USD et de créer au moins 18 000 emplois au cours des 25 prochaines années. L'accord sur la construction de l'oléoduc intervient quelques jours après que Total ait déclaré avoir conclu avec l'Ouganda un accord protégeant ses droits et obligations dans la construction et l'exploitation de l'oléoduc. Total est en effet le principal actionnaire des champs pétrolifères ougandais après avoir accepté, en avril dernier, d'acheter la totalité des parts de Tullow Oil dans les champs détenus conjointement en Ouganda pour un montant de 575 M USD.