Le 10 mai, le ministère de la Santé et du Bien-être social de Taiwan a modifié sa méthode d'analyse des résidus de pesticides dans les aliments.