Le producteur indépendant d’électricité (IPP) Lekela Power a annoncé avoir choisi la société danoise DNV pour réaliser l’étude de faisabilité de son projet de stockage d’électricité dans le parc éolien de Taiba N’Diaye au Sénégal. L’installation située dans le département de Tivaouane affiche une capacité de 158,7 MW.

Lekela Power progresse dans la construction d’un système de stockage d’électricité dans son parc éolien de Taiba N’Diaye au Sénégal. Le producteur indépendant d’électricité (IPP), a choisi DNV pour la réalisation de l’étude de faisabilité du projet.

L’entreprise norvégienne pourra s’appuyer sur une subvention de l’Agence américaine pour le commerce et le développement (USTDA) dans le cadre de son nouveau contrat.

En attendant les résultats de l’étude, Lekela prévoit de construire un système capable d’accumuler une puissance de 40 MW. Les batteries seront réparties dans 45 conteneurs maritimes de 40 pieds (21 m). Ces conteneurs seront entreposés à côté du parc éolien. Le système de stockage fournira 175 MWh d’électricité, de quoi stabiliser le réseau de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec).

Lekela prévoit de démarrer la construction de son système de stockage d’électricité en 2022. Le parc éolien de Taiba N’Diaye a commencé à injecter de l’électricité dans le réseau de la Senelec en 2020. L’installation est composée de 46 turbines d’éoliennes capables de délivrer une puissance de 158,7 MW. Le parc éolien apporte 15 % de l’électricité produite au Sénégal. Une réalisation majeure dans la transition énergétique de ce pays d’Afrique de l’Ouest.