Au Sénégal, de grandes performances agricoles ont été réalisées courant 2021-2022 avec une production de fruits et légumes évaluée à 1,6 M de tonnes.

De cette production, 106 000 tonnes ont été exportées générant plus de 75 milliards de revenus selon le Directeur National de l’Horticulture qui annonce l’ambition de porter cette production à 2 M de tonnes d’ici 2023.

Pour cela, le Sénégal souhaite produire 350 000 tonnes supplémentaires de légumes et de fruits par an. Cet objectif entre dans le cadre du Plan d’action prioritaire accéléré (PAP2A) du Plan Sénégal émergent (PSE).

Au Sénégal, les légumes comptent pour plus de 80 % du stock horticole grâce à la pomme de terre et l’oignon. Pour la pomme de terre, on reste plus de 8 mois sans en importer, seul le problème de la conservation persiste. "L’oignon a donné 400 000 tonnes alors que le besoin annuel est de 300 tonnes au Sénégal ", comme a expliqué le Directeur National de l’Horticulture.

Les principaux fruits cultivés sont la mangue, la banane et les agrumes.