Le Sénégal s’est engagé à faire de l’année 2019 « une année des infrastructures » en investissant dans la réhabilitation et la construction de nouveaux joyaux sportifs. C’est le cas du stade olympique de 50 000 places qui sera construit dans la nouvelle ville de Diamniadio à une trentaine de kilomètres de Dakar.

D’un coût de près de 60 M EUR, le stade devrait être livré en décembre 2020 en plus des infrastructures connexes prévues (terrains d’entrainement, pistes d’athlétisme, terrain de tennis, etc.)

Des investissements importants de la part de l’Etat du Sénégal et ses partenaires techniques et financiers ont permis entre 2016 et 2018 :

• De bâtir un stade omnisports de 15 000 places pour un coût de près de 100 M EUR à Diamniadio ;

• De construire une arène nationale de 20 000 places pour un montant de 48,7 M EUR dans la banlieue dakaroise ;

• De réhabiliter trois stades régionaux pour un coût global estimé à 61 M EUR.

A noter que le Sénégal accueillera les Jeux Olympiques de la Jeunesse en 2022.