La deuxième phase du Programme de Modernisation des Villes (PROMOVILLES) a déjà mobilisé un financement à hauteur de 128 M EUR de la part de la Banque Islamique de Développement (123,5 M EUR) et de l’état du Sénégal (4,5 M EUR).

Ce financement qui va intervenir dans quatre villes du Sénégal : Dakar, Matam, Touba et Mbour, sera consacré au développement des infrastructures routières, des interventions au niveau des aménagements connexes et réseaux d’assainissements, mais aussi de l’appui institutionnel pour les collectivités locales.

Pour rappel ce programme exécuté par l’Agence des Travaux et de Gestion des Routes au Sénégal a pour finalité d’améliorer significativement les conditions de vie des populations dans les centres urbains.

Le coût prévisionnel du programme est évalué à 426 M EUR sur la période 2015 – 2025.