La Russie a exporté 50 000 tonnes de viande halal en 2017, soit presque 2 fois plus qu’en 2016, selon le Centre International de la Standardisation et de la Certification Halal.

Les principales holdings agricoles, Cherkizovo, Miratorg et GAP Resource sont montré un intérêt croissant pour ce segment d’activité, en exportant de la viande halal au Moyen-Orient, en Afrique du nord et en Asie du sud-est.

Les exportations russes de viande halal devraient croître de 200-300% dans les 5 prochaines années. En effet, plusieurs importants producteurs de volaille, bœuf et gibier prévoient d’investir dans leurs sites de production halal et de dédier certaines de leurs usines à l’export.

La viande de volaille halal russe – poulet et dinde – n’est pas très compétitive par rapport aux produits étatsuniens et brésiliens mais la Russie a parfois certains avantages lorsque ces pays ont des difficultés avec les organismes d’accréditation halal ou ont des problèmes de contrôle interne de sécurité alimentaire.