Le Ministre de l’Agriculture russe a publié un décret proposant le remboursement de tous les capitaux engagés dans la construction de fermes d’élevage de porc dans les régions peu peuplées où l’activité est sous-développée. L’aide sera allouée aux fermes élevant un minimum de 2 400 truies avec une production de 50 000 porcs, alors que cette capacité de production devrait être atteinte en l’espace d’un an après la mise en place du site de production au plus tard.

Le ministre a indiqué que des aides spéciales seront allouées à des élevages situés dans l’extrême nord du pays. Cette partie de la Russie, le nord du Cercle Arctique, ne produit historiquement pas du tout de porc ; en raison de l’absence de population et des conditions climatiques extrêmes. Dans cette région, le Ministre subventionnera des fermes ne disposant que de 100 truies avec une performance de production de 3 000 porcs par an. De plus, pour obtenir cette aide, les investisseurs auront 2 ans pour arriver à la pleine capacité de production désignée.

Dans la note explicative du décret, le Ministre indique que le principal but de ces nouvelles subventions est d’encourager les éleveurs de porc à développer les exportations, en priorité vers la Chine.