La consommation de porc en Russie doit atteindre 25 kg par habitant cette année, ce qui serait le montant le plus élevé depuis 25 ans. Cette hausse est le principal facteur de la progression des ventes de viande dont la consommation s’élèverait à 73,4 kg/habitant, soit une hausse de 1,8 kg par rapport à 2015.

Une évolution importante est que, au cours des dernières années, la part du porc importé est passée de 26% en 2013 à 8% en 2016. Selon l’Union Russe des Producteurs de Porc (RUPP), la part de la viande porcine dans la consommation de viande a progressé de 2% entre 2014-2015 et 2016, en atteignant 34% des volumes de viandes consommés. La part de la volaille reste stable avec 45%, bien que pour ce segment, la consommation a enregistré une légère hausse en passant de 32,4 kg/habitant à 32,7 kg en 2016.

La consommation de porc a augmenté cette année, après 2 années de déclin, la raison principale étant la réduction des prix d’achat de la viande de porc. En 2016, ces derniers ont chuté de 11% et devraient encore baissé en 2017 de 5%.