Le site de Crépy-en-Valois l’a emporté face à d’autres candidatures en France et en Europe. En coordination avec Business France et Nord France Invest, le projet a été accompagné par l’État, la Région Hauts-de-France, le Conseil départemental de l’Oise et la Communauté de Communes du Pays de Valois. Sur un site d’environ 30 hectares seront édifiés plusieurs bâtiments, pour une surface totale de 10 000 à 12 000 m², ainsi qu’une piste d’essai et la possibilité de tester le matériel et les prototypes sur des terres agricoles adjacentes.
 
Pour Kubota Corporation, « l'entreprise, présente dans une centaine de pays, veut ainsi accélérer son expansion et sa croissance en Europe. Le Groupe a renforcé son identité en Europe avec le lancement de Kubota Holding Europe B.V. en 2017, et continue en 2018 à travers cette nouvelle implantation qui constituera le Centre de Compétences pour le développement des marchés agricoles, et la base du Groupe pour les activités de recherche en Europe (...). Nous voulons établir un Centre de R&D de référence intégrant les toutes dernières technologies en matière de conception et de validation (...) Nous voulons développer la technologie de pointe pour que nos futurs modèles répondent parfaitement aux exigences des agriculteurs européens, tout en gardant l'ADN des produits du Groupe, qui a fait son succès jusqu'à ce jour (...). Nous voulons continuer à développer des équipements agricoles pour répondre efficacement aux besoin locaux en termes de type de cultures, conditions et processus de travail», a expliqué le porte-parole, alors que jusqu'ici le groupe s'était historiquement concentré sur les machines adaptées au marché japonais, dominé par la riziculture, et sur les matériels compacts majoritairement dédiés à l'entretien des espaces verts et l'agriculture de spécialité.