Les prix de viande de poulet et de porc au Portugal ont augmenté entre 10 et 30 % ces deux dernières semaines, pointant la dépendance des importations d’Espagne.

Face au Covid-19, la production stagne et la demande est supérieure à l’offre, donc les prix risquent de continuer à augmenter. Actuellement, le Portugal manque de viande de dinde. Les prix et les approvisionnements de veaux restent stables puisque la production est encore suffisante. 60 % de la viande de porc consommée au Portugal vient d’Espagne.

La situation est identique pour les fruits, légumes et les céréales car le Portugal est très dépendant des importations. Les ventes alimentaires des hypers et supers ont augmenté de 14 %.